Article paru dans « La vie de Vençois » décembre 2018